{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Colloque scientifique à Tizi Ouzou

Les savants religieux de la Kabylie

La région de Kabylie a toujours été et demeure un véritable vivier de savants et de chercheurs dans le domaine de l'islam.

La ville de Tizi Ouzou a abrité, hier, un Colloque scientifique national ayant pour thème les savants religieux de la Kabylie. Ce colloque a permis de rappeler et de mettre en exergue le rôle des savants religieux dans la préservation des éléments de l'identité nationale algérienne.
La rencontre, qui s'est déroulée à la Maison de la culture Mouloud-Mammeri, a été marquée par la présence de'Abderrezak Guessoum, président de l'Association des Oulémas Musulmans Algériens (Aoma). Ce dernier, lors de son intervention, a souligné que « parler du savoir et des savants dans la région de Kabylie ne peut se faire en quelques minutes». L'orateur a indiqué que dans les quatre coins de la Kabylie, il y a des zaouïas où l'on inculque les principes et la parole de Dieu et ce, depuis des lustres.
L'intervenant a souligné que la Kabylie est citée même en exemple dans les autres régions du pays concernant l'apprentissage du Coran: «Ceci prouve que toutes les régions de notre pays accordent une grande importance au Coran et à son apprentissage.».
Le président de l'Aoma a salué en outre la compétence et la qualité de travail que fournissent les chercheurs en islam, qui exercent dans la wilaya de Tizi Ouzou et qui doivent, selon le même intervenant, servir d'exemple et de modèle pour tous ceux des autres régions du pays. À ce titre, l'orateur a exprimé son souhait que ce genre de colloque et d'activités culturelles soient réédités dans les autres wilayas, avec la même rigueur scientifique et le même esprit organisationnel.
De son côté, Djilali Doumi, wali de Tizi Ouzou a expliqué que c'est un immense honneur d'abriter ce genre de rencontres en rappelant que la région de Kabylie a toujours été et demeure un véritable vivier de savants et de chercheurs dans le domaine de l'islam. Le chef de l'exécutif a cité quelques-uns des plus connus comme le cheikh Arezki Cherfaoui et tant d'autres. Il y a lieu de rappeler que ce colloque a été organisé par la direction de la culture et des arts de la wilaya de Tizi Ouzou, la direction des affaires religieuses et des waqfs, et la filière locale, pour la wilaya, de l'Association des Oulémas Musulmans Algériens sous le patronage du wali de Tizi Ouzou.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours