{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Elle revient en Algérie

Opel sort de l’ombre

La marque allemande affiche de grandes ambitions, notamment aux plans commercial et du service après-vente (SAV).

La marque allemande Opel revient enfin en Algérie, après une éclipse qui aura duré plus de six ans. Elle a été lancée, hier, à Alger à la faveur d'un évènement média qui a vu la présence du premier responsable Stellantis Mena, Bouterha, mais également du premier secrétaire de l'ambassade d'Allemagne en Algérie ainsi que Florian Huettl CEO Opel Vauxhall. En retrouvant ses marques sur le marché automobile national, Opel affiche de grandes ambitions, notamment aux plans commercial et du service après-vente (SAV); elle s'appuie, à ce titre, sur un vieux routier de l'automobile, à savoir son nouveau représentant Halil Commerce et Industrie, qui a, à son actif, un riche CV en matière de représentation des marques européennes, particulièrement les marques Fiat et Volkswagen. La révélation des trois modèles Opel a eu pour théâtre l'hôtel Sheraton d'Alger, où l'Astra, la Mokka et le Grand Land ont eu droit à un shooting photos en règle. Tous affichent un nouveau design et sont bourrés de technologie. L'Opel Astra, fer de lance de cette gamme revendique 32 ans de succès commercial. Elle embarque un moteur 1.2 essence, de 130 ch. à huit rapports automatiques. L'Astra, qui est au prix catalogue de
4 489 000 DA, est remisée de 170 000 DA pour être proposée à 4 319 000 DA, se décline en deux versions: Elégance et GS Line. L'Opel Mokka, qui est détentrice du volant d'Or 2021 bouscule les codes. Très connectée, cette voiture est mue par un moteur 1.2 essence à injection directe, de 130 ch. à
huit rapports. Elle est proposée au prix remisé de 3 849 000 DA pour un prix catalogue de 3 944 000 DA, soit une remise de 95 000 DA. Elle s'affiche sous les deux versions que sont Elégance et GS Line. Précurseur de l'innovation, l'Opel Grand Land respire tout à la fois la puissance et le raffinement. Il est au prix catalogue de 4 849 000 DA il est proposé en concession avec une remise de 160 000 DA, pour une seule version, à savoir la GS Line. L'on annonce l'ouverture des commandes pour toutes ces allemandes, dès le 19 novembre prochain, tout en invitant les clients à consulter le site Web www.opel.dz afin de mieux appréhender le nouvel univers Opel. L'on compte déjà 21 distributeurs de la marque Opel dont le réseau est appelé à s'étoffer au fil des mois à venir. Lors de son allocution de présentation de l'histoire de la marque Opel, Huettl s'est dit «très honoré par ce lancement. C'est un grand jour pour Opel qui revient sur le marché algérien après six ans d'absence. Je remercie nos partenaires et les autorités algériennes qui ont rendu cela possible», a-t-il dit, rappelant que «la marque Opel est profondément allemande» tout en annonçant que la Mokka sera entièrement électrique en 2024, tout en signalant: «Nous sommes prêts à fournir aux Algériens, et à leur demande, des véhicules électriques». Hakim Bouterha a, pour sa part, déclaré: «Je suis très heureux de prendre la parole aujourd'hui au nom d'Opel et de Stellantis, qui a dans son escarcelle 14 marques. Ce lancement intervient quelques mois seulement après l'introduction des véhicules Fiat en Algérie». Vers fin décembre, le réseau Opel en Algérie atteindra 27 agents et comptera 38 points de vente à l'échelle du territoire national. La commercialisation des véhicules Opel s'appuiera sur une équipe marketing dédiée. En matière de SAV Opel détient plus de 40 000 références (pièces de rechange et composants).
Selon Bouterha, 70% du million de véhicules Stellantis sont produits en Europe. A l'en croire, les pays du Mena ont désormais une approche production de plus en plus affirmée surtout que l'Europe ne produira prochainement que des véhicules électriques.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré