{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ministère du Commerce-ONSC

Comment mieux protéger le consommateur

Les deux parties ont convenu d’engager des actions dédiées à la protection des consommateurs.

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a reçu, au siège de la tutelle, le président de l'Observatoire national de la société civile (ONSC), Noureddine Benbraham. Cette rencontre a marqué un pas significatif vers la consolidation des liens entre les instances gouvernementales et la société civile pour garantir la protection des droits des consommateurs dans le pays. L'objectif principal de cette réunion consiste à renforcer la coordination entre le ministère du Commerce et l'ONSC afin de mettre en place une approche participative dans les actions de sensibilisation et de protection des consommateurs. C'est ce qui ressort du dernier communiqué rendu public par le département de Zitouni. Lors de la rencontre, «il a été question des voies et moyens à même de consolider la coopération active entre le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations et l'ONSC, dans l'objectif de raffermir les liens et renforcer la coordination, à l'effet de concrétiser l'approche participative entre la société civile et les instances publiques», lit-on dans le communiqué. Au cours de cette rencontre, plusieurs points ont été abordés, notamment les moyens de consolider la coopération entre les deux parties. «Il a été convenu, à cette occasion, d'associer les associations, les organisations et les instances spécialisées dans le domaine du commerce et de la protection du consommateur, aux programmes d'action communs, visant à renforcer la sensibilisation aux droits du consommateur, à l'importance de protéger les consommateurs», souligne le communiqué de la tutelle. Les représentants du ministère et de l'ONSC ont, lors de ladite rencontre, «mis en avant le rôle crucial des associations et des organisations de la société civile dans la sensibilisation des consommateurs et la promotion de leurs droits». Les échanges entre les deux parties ont abouti à une feuille de route comprenant une série d'actions prévues pour la protection des consommateurs. Au terme de ladite réunion, la tutelle et l'ONSC se sont entendus sur l'organisation de colloques, conférences et de journées d'étude à l'échelle locale et nationale. Des événements qui visent ainsi à sensibiliser davantage le public aux droits du consommateur et à l'importance de sa protection, tout en renforçant le rôle de la société civile dans ce domaine crucial. Il a été, en effet, convenu de «tracer un programme d'actions commun prévoyant l'organisation de colloques, de conférences et des journées d'études communes au double plan local et national, à l'effet de renforcer le rôle de la société civile dans ce contexte», a fait savoir le même communiqué. En conclusion, cette collaboration renforcée entre le ministère du Commerce et l'ONSC constitue une avancée majeure dans la protection des consommateurs en Algérie. Elle témoigne de l'engagement des autorités et de la société civile à travailler ensemble pour garantir des pratiques commerciales justes et transparentes, tout en informant et en protégeant efficacement les consommateurs du pays.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré