{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Décès de Lmouhouv Nath Oumaouche du village Tizit, dans la commune d’Illiltene

L’hommage de Tahar Khalfoune au vieux militant

Très affecté par la mort de ce vieux militant du FFS, l’historien Tahar Khalfoune lui rend une vibrante reconnaissance à travers ce texte.

Quelle terrible et cruelle nouvelle! La disparition de Dda Lmouhouv...
Tant d'échanges politiques si riches durant tant d'années... Cela ne peut s'oublier. Sa mort a sans doute peiné de nombreuses personnes de différentes générations et catégories sociales.
C'est un homme infiniment généreux, respectueux des autres, révolté, mais courtois. D'où son engagement politique précoce et indéfectible pour la justice, le respect de la dignité humaine et des libertés démocratiques.
L'on peut dire, sans risque de nous tromper qu'il a traversé de part en part toutes les générations de militants. Depuis la Guerre de Libération nationale, où il était engagé très jeune dans le combat libérateur en passant par son engagement dans les rangs du FFS dès 1963, ce qui lui a valu la prison, où il a rencontré son ami très proche, Ali Mecili, dont l'assassinat en 1987 est resté, pour lui, une plaie ouverte qui ne s'est jamais refermée. Contraint en 1969, après sa sortie de prison en 1966, à l'exil, en France, pour reprendre les luttes dans l'émigration avec les regrettés Ait Ahmed, Abdelhafid Yaha et Ali Mecili... et nombre d'artistes, d'étudiants, de travailleurs... à Paris et en province, engagés contre l'autoritarisme du régime et pour la reconnaissance du multipartisme, les libertés fondamentales et Tamazight au cours, notamment des décennies 1970 et 1980 jusqu'au Hirak, avant que la maladie ne l'éloigne peu à peu de ses centres d'intérêt de toujours: les luttes politiques. Disponible et à l'écoute, on sort toujours plus informé, plus instruit des riches échanges avec lui sur les événements marquants qui ont jalonné l'histoire post-indépendance de notre pays. Ses connaissances sont si riches et sa narration si envoûtante que ses interlocuteurs, qui le découvrent, peuvent facilement le prendre pour un universitaire. Il n'en est rien, Dda Lmouhouv est formé à la dure, à l'école de la vie et des luttes.
Que la terre soit légère sur ce brave homme, généreux et fraternel. Je salue la mémoire de l'homme et du militant pour la constance de son engagement politique, sa fraternité et l'attachement indéfectible à son pays.
En ces moments pénibles, ma pensée va à son épouse, Na Aldjia, ses enfants et petits-enfants, ses amis les plus proches qui ne peuvent qu'être abasourdis et accablés par sa disparition. Né le 28 avril 1940, le défunt s'est distingué en tant que membre actif de l'ALN et a été l'un des membres fondateurs du FFS. Il était un compagnon de route du regretté Hocine Ait Ahmed. Engagé pour la démocratie et les causes justes, il laisse derrière lui un héritage de militantisme exemplaire. Ath yerham rabbi ad yazen svar ith wachult is.
Tahar Khalfoune. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré