{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Pour permettre aux élèves de passer un hiver au chaud

Les chauffages ont été «connectés»

Le bien-être des écoliers est une priorité pour le premier responsable du secteur.

La pluie persiste, le mercure continue de chuter: plus de temps à perdre pour le ministre de l'Éducation nationale, Abdelhakim Belaabed dont le département qu'il dirige a annoncé la mise en place à partir d'hier, d'un système numérique de notification et de signalement de l'état des appareils de chauffage dans les établissements éducatifs. Objectif: intervenir rapidement pour remédier aux dysfonctionnements.
C'est ce qui ressort d'un communiqué rendu public par la tutelle. «Outre les mesures prises pour assurer le chauffage dans tous les établissements éducatifs à travers le pays, garantir leur fonctionnement permanent pendant la période hivernale et veiller à créer des conditions optimales pour la scolarité et l'enseignement, le ministère de l'Éducation nationale annonce la mise en service d'un système numérique de notification et de signalement de l'état des appareils de chauffage dans les établissements éducatifs à partir de mardi 5 décembre 2023», lit-on dans le communiqué du ministère. «Ce système signale instantanément toute interruption du chauffage, partielle ou totale, pour une intervention rapide et efficace, afin de réparer les pannes et remédier aux dysfonctionnements pouvant survenir de temps à autre», a davantage précisé le ministère dans son communiqué.
De ce fait, les directeurs des établissements éducatifs des trois paliers auront pour mission de signaler, en temps réel, les problèmes via ce système numérique, en utilisant leurs comptes sur le système d'information du ministère et de définir la nature de la panne enregistrée dans les systèmes de chauffage via leurs comptes, afin de faciliter l'intervention des services concernés.
Le même système numérique sera également utilisé afin d'informer les walis par e-mail, dès qu'une panne ou un dysfonctionnement est constaté dans n'importe quel établissement scolaire à travers la wilaya, conclut la même source. Autrement dit, tout a été pris en considération par la tutelle pour permettre à son staff de s'assurer de la disponibilité des moyens de chauffage dans les établissement de l'éducation. Dans ce sillage, il y a lieu de rappeler que ce dossier jouit d'une importance capitale au sein du département d'Abdelhakim Belaabed. Pas plus tard que vendredi dernier, le ministre avait mis en avant «l'impératif d'intensifier les visites sur le terrain aux établissements éducatifs, quel que soit leur emplacement géographique dans la wilaya, afin d'assurer les conditions nécessaires à la bonne scolarité des élèves, dont le chauffage, notamment à l'approche de l'hiver». Les préparatifs dédiées à la saison hivernale n'avaient pas commencé vendredi. Abdelhakim Belaabed avait regroupé son staff il y a de cela deux mois et avait donné des instructions à l'effet de garantir le bien-être des écoliers dans les établissements scolaires. Le premier responsable du secteur les a instruit de poursuivre la coordination avec les walis et de ne ménager aucun effort en vue de s'assurer de la disponibilité des moyens de chauffage dans les établissements éducatifs et de pallier toutes les insuffisances, en prévision de l'hiver.
Notons, par ailleurs, qu'à la faveur de cet objectif, d'autres opérations destinées à l'équipement des écoles primaires, d'installation de chauffages moins polluants et plus économique se sont poursuivis. Aux dernières nouvelles, ce sont pas moins de 18 établissements scolaires du cycle primaire de Médéa qui ont été équipés de système de chauffage en gaz propane, tandis que le programme comprenait l'équipement de six nouvelles écoles primaires de ce type de chauffage.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours