{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ramadhan à Tizi Ouzou

Plus de 1000 enfants circoncis

Un programme varié et riche a été mis au point par les organisateurs du Croissant-Rouge local.

Le CHU Nédir Mohamed assure la rituelle compagne de circoncision du mois sacré de Ramadhan, initiée avec différents partenaires du mouvement associatif, des organisations sociales, des structures administratives et divers secteurs. Lancée depuis plusieurs jours déjà, la campagne est à son apogée avec le 27e jour, une journée traditionnellement prisée au sein de la société pour cette célébration.
En tout, ce sont près de 800 enfants concernés venus de diverses localités de la wilaya, et même en dehors. Pour ce faire, la direction a mobilisé tous les moyens humains et matériels pour assurer la réussite de l’opération. Les personnels administratif, médical et paramédical se sont mobilisés pour assurer les conditions les plus optimales pour que tout se passe dans des moments de joie et de fête. En plus d’une organisation spéciale mise en place, la campagne se déroule dans des blocs opératoires des différents services du CHU répondant aux mesures d’hygiène et médicales aux normes universelles. La campagne se poursuivra jusqu’à l’Aïd. Ce seront 34 autres enfants qui sont concernés. A rappeler également que des campagnes de circoncision se sont déroulées dans plusieurs communes de la wilaya, à l’instar de celle qui s’et tenue le week-end dernier à Aït Aïssa Mimoun. C’était le CRA local en collaboration avec l’association culturelle «Imnar n Tadukli» qui ont organisé une belle cérémonie au niveau de la salle des fêtes «Le Berbère» de Ouaguenoun. Cette agréable cérémonie qui a vu quelque 27 enfants de plusieurs villages de la commune bénéficier d’une circoncision gratuite avec les techniques adéquates et les conditions et normes requises. Il faut dire que la prise en charge a été totale et d’un haut niveau médical. Un programme varié et riche a été mis au point par les organisateurs du Croissant-Rouge local et les encadreurs de l’association Imnar N Tadukli. Inéluctable dans ce genre de fête, «Tivogharine», chants traditionnels réservés aux femmes dans les fêtes anciennes de circoncision et de mariage, ont été agréablement exécutés au grand plaisir des invités.
Cette séquence purement traditionnelle a été un cadre propice pour un autre cérémonial exécuté en l’honneur des enfants, «Lhenni» par les parents et proches. Par la suite, un gala a été organisé dans la grande terrasse de la salle des fêtes. Après une collation, le gala commence avec les chanteurs Juba et YounèsTouat, Massi Kasdi, Silas Chekroune et Mohand Boussaâd. En fait, la préparation de cette cérémonie a commencé depuis la fin du mois d’avril par une quête au niveau de presque toute la commune , en laissant des boîtes dans les magasins, cafétérias, librairies de la région, suivi d’un appel à la solidarité, lancé par le CRA et l’association culturelle. Les habitants de la région ont répondu à cet appel avec joie et ont su être solidaires avec leurs confrères afin de préparer cette cérémonie et réserver aux enfants et à leurs familles une ambiance de joie et de fraternité durant cette soirée. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré