{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Béjaïa

Un gang de six personnes arrêté

La Brigade de recherche et d’intervention (BRI) a mis hors d’état de nuire une bande composée de six personnes spécialisées dans le commerce de stupéfiants.

Le trafic de drogue prend de l'ampleur à Bejaia. Et ce ne sont pas les rapports des services de la Gendarmerie nationale et de la police qui vont nous contredire. Les comptes rendus transmis au quotidien sonnent comme une alerte qui devrait interpeller tout un chacun et plus particulièrement les parents.
Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, notamment le fléau du trafic de drogues et de substances psychotropes, la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) relevant de la sûreté de wilaya ont réussi à démanteler un groupe criminel composé de six personnes originaires de Béjaïa et de ses environs. Âgées entre 22 et 52 ans, elles se sont spécialisées jusque-là dans le trafic de drogue. Lors de leur interpellation, elle étaient en possession d'environ 40 grammes de kif traité. C'était à l'entrée ouest de la ville. Le conducteur d'un véhicule léger s'est subitement mis sur le bas-côté de la route à la vue des éléments de la BRI. Son compagnon et lui tentaient de se débarrasser d'un sac en plastique. Et c'est là que les policiers interviennent et le récupèrent, tandis que le véhicule est immobilisé. Les investigations entreprises par la suite ont permis d'identifier le principal fournisseur, appelé «Bosco», et trois de ses complices, qui seront vite arrêtés au village Tighremt, dans un bungalow servant de lieu de vente des drogues. Un dossier pénal a été constitué contre les suspects pour possession de drogue en vue de la revente illégale dans le cadre organisé en groupe criminel. Traduits devant les autorités judiciaires compétentes, un mandat de détention a été émis à leur encontre. Dans un autre communiqué, la sûreté de wilaya a fait état de 73 descentes policières menées au courant du mois dernier dans le cadre de la lutte contre le crime en milieu urbain, dont 14 opérations communes avec les services de la gendarmerie de la wilaya avec au bout un total de 524 lieux ciblés où 1 868 personnes, 1 460 véhicules et motos ont été contrôlés. Lieux publics, cafés et marchés sont autant de points ciblés par les policiers, qui se sont déployés dans 118 quartiers sensibles, 106 lieux publics au cours desquels plus de 900 personnes ont fait objet de contrôle. 66 suspects impliqués dans différentes affaires criminelles dont le trafic de drogue (kif traité et psychotropes) ont été arrêtés, dont huit individus ont été arrêtés, 23 personnes recherchées et faisant l'objet de mandat d'arrêt ont été interpellées et 27 autres ont été arrêtées pour diverses affaires. Les prévenus sommés dans le cadre de ces actions ont été présentés devant le parquet. 1 800 appels de dénonciation de crimes, de délits, d'incidents, de tentatives d'atteinte aux biens et aux personnes ont été reçus par les services de police dont 117 appels de signalement d'accidents de la circulation, de découverte de cadavres et deux autres relatifs à des disparitions de mineurs.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré