{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Pluies automnales à Tizi Ouzou

Une circulation perturbée ce week-end

Quelques débordements ont été enregistrés dans certains endroits à Draâ Ben Khedda, ville située sur une plaine.

Les dernières averses tombées depuis mardi sur la wilaya de Tizi-Ouzou n'ont pas causé de gros dégâts mais ont tout de même causé des perturbations à la circulation routière à plusieurs endroits. Le week-end a été plutôt perturbé pour les citoyens qui ont accueilli avec un vif soulagement et un réel espoir ces pluies automnales arrivées, faut-il le rappeler, avec un retard qui a commencé à être sérieusement inquiétant. À signaler aussi l'enregistrement de quelques dépassement des eaux à certains endroits à Draâ Ben Khedda, ville située sur une plaine, un relief qui rend la «gestion» des eaux pluviales difficiles dans cette grande ville située à une dizaine de kilomètres à l'ouest du chef-lieu de la wilaya.
En effet, jeudi dans la matinée, la circulation était difficile à plusieurs endroits, notamment aux différentes entrées de la ville de Tizi-Ouzou. Sur le côté Est, la RN12 reliant le chef-lieu de la wilaya aux communes de l'Est, Nord-Est et Sud-Est dont Azazga, Yakouren, Bouzeguène, Aïn El Hammam, Larbaâ Naït Irathen a connu une circulation routière très difficile au niveau d'Oued Aïssi. Les automobilistes ont dû patienter des heures pour pouvoir rejoindre leurs destinations respectives. Pareille situation sur la même RN12 mais cette fois vers l'Ouest. La circulation automobile a connu une grande perturbation entre Tizi Ouzou et Draâ Ben Khedda.
Au sujet des déversements des eaux en milieu urbain, cette année, les cas enregistrés sont minimes par rapport aux précédentes. Au pic des averses enregistrées dans la nuit de mercredi à jeudi, les points où l'on a connu des débordements des flux d'eaux pluviales. à Draâ Ben Khedda, elles ont causé quelques soucis au niveau du marché des fruits et légumes. Ces débordements des eaux, enregistrés jeudi dans la matinée, sont essentiellement causés par des avaloirs bouchés. Sur place, il a été constaté que ces derniers ont été bouchés par des déchets émanant en majorité du marché. Pour le reste, il y a lieu de noter que les pluies n'ont pas causé de grands désagréments. En fait, cette année, les autorités locales ont agi selon une stratégie préventive, contrairement à ce qui était en vigueur par le passé. Les stratégies en amont sont, en effet, plus efficaces, bien qu'elles soient moins perceptibles. Durant les dernières semaines du mois d'août, les autorités ont lancé les travaux de nettoyage des avaloirs et des autres voies réservées aux eaux de pluie. Une méthode bien ancrée dans les moeurs des populations locales, qui ont toujours agi avant l'arrivée des pluies automnales afin d'éviter les crues et les débordements. Cette année donc, les autorités ont agi selon ce principe préventif et cela a donné de très bons résultats. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré