{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le Billet

La fièvre Acheteuse (acte II)

La chasse aux joueurs continue au niveau des clubs de la Ligue 1 professionnelle de football. Le recrutement se fait à tout-va pour arriver à un effectif dépassant les 27 joueurs autorisés à être enregistrés. Pour dégraisser, des joueurs refusent de résilier leurs contrats, exigeant d'être payés rubis sur l'ongle. Ils menacent même de saisir la Chambre de résolution des litiges dans le cas où il y aura une résiliation unilatérale. D'autres clubs s'enfoncent encore plus dans l'amateurisme. Ils engagent des joueurs étrangers alors que d'autres sont sur place. Leur nombre dépasse, le cas échéant, les deux autorisés. Protégés par des contrats FIFA, ces étrangers mènent la vie dure à leurs clubs employeurs, qui risquent de le payer cher, dans le cas où les autorités compétentes sont saisies.
Les dossiers de ce genre de clubs algériens chez celles-ci sont à la louche et l'on ne semble pas apprendre de ses erreurs. Aussi illogique que cela puisse paraître, les clubs quémandent... et recrutent. Pourquoi est-on arrivé jusque-là? Seule certitude, c'est qu'il ne s'agit nullement d'un pas de clerc. Ne dit-on pas: «Tant va la cruche à l'eau, qu'à la fin elle se casse»? A méditer (encore!)...

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours