{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Battue par l'USM Alger (0-1)

La JSK a la tête en coupe de la Ligue

Dans un match serré, la JS Kabylie n'a pas pu tenir face à l'USM Alger, en mise à jour du calendrier du championnat de Ligue 1, en s'inclinant sur la plus petite des marges.

La JS Kabylie a finalement, cédé les 3 points de la rencontre de mardi dernier face à l'USM Alger (0-1) et voit s'éloigner un peu plus l'objectif de jouer pour le premier carré. Jusqu'à hier donc, les Canaris ont consommé une bonne partie de la réserve de points constituée par les matchs de retard accumulés et qui pouvait fort bien aider l'équipe kabyle à se hisser au premier carré. Bon gré ma lgré, les camarades de Benbot vont devoir se rattraper, ce vendredi, à Tizi Ouzou face au WAT. Toutefois, notons que plus le premier carré s'éloigne, plus s'éloigne l'objectif de s'approcher du leader.
Ce qui, cependant, n'éloigne pas la possibilité de décrocher un ticket à une compétition africaine, la saison prochaine. En effet, la JSK est attendue le 10 du mois d'août en cours dans la finale de la coupe de la Ligue professionnelle. Une rencontre qui reste à la portée des Canaris bien qu'il ne faille pas sous-estimer l'adversaire, qui revient en force.
Ainsi, si la JSK remporte ce trophée national, la porte de la coupe de la Confédération africaine de football (CAF) lui sera ouverte de nouveau. Ce qui permettra aux Kabyles de jouer cette compétition avec plus d'expérience et donc plus de chance de remporter le titre.
D'ailleurs, Mellal qui compte décrocher au moins un billet pour cette compétition, ne veut pas encore lâcher prise.
Engagé dans une course contre la montre, le président de la JSK se bat sur plusieurs fronts contre des clubs africains et arabes qui lorgnent sur ses joueurs les plus performants. C'est d'ailleurs, par ces procédés sournois que le club phare du Djurdjura a perdu l'un de ses meilleurs attaquants, en l'occurrence Rezki Hamroun.
Dans cette optique, Mellal aurait déjà entamé des négociations avec les joueurs en fin de contrat, afin de les inciter à rester. C'est d'ailleurs, le meilleur moyen de profiter de leur expérience acquise dans le club. Il faut dire aussi que leur nom a été carrément fabriqué par la JSK, car avant d'atterrir sous les couleurs Jaune et Vert, ils étaient méconnus. Aujourd'hui, après avoir acquis de l'expérience et une petite renommée en coupe d'Afrique, ces joueurs sont sollicités par de nombreux clubs. «On verra qui va vendre la JSK pour une poignée de dollars», disent les supporters.
Enfin, il convient de rappeler que Mellal a tenu la plus grosse part des promesses faites à son arrivée. Une participation plus qu'honorable en coupe d'Afrique après une décennie d'absence, une finale de coupe de la Ligue, ouverture de magasins pour la JSK avec récupération de ses locaux squattés en plus d'un retour sur la scène nationale avec un périple positif dans le championnat. Cependant, dans tout ce combat, il convient de mentionner le rôle négatif de beaucoup de membres de la direction qui n'ont pas suffisamment mis la main à la poche. Il aura fallu que le club recoure à ses supporters pour financer ses déplacements et ses séjours en Algérie et à l'étranger.
Ce sont, en effet, des quêtes organisées par les comités de supporters qui ont servi de sources de financement au club durant toute la saison. Ce qui rend nécessaire un véritable coup de balai dans cette direction pleine de charognards qui se font des noms sur le dos de la prestigieuse JSK.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours