{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

JS Kabylie

Stambouli réclame encore du renfort

Pour le nouveau coach des Canaris, certains joueurs n’ont pas le niveau pour prendre part à la coupe de la CAF.

Dans un entretien sur la page officielle de la JSK, l'entraîneur, Henri Stambouli, assure qu'il est à la tête de la barre technique kabyle pour remporter des titres au niveau national et international. Un championnat ou une coupe de la Confédération africaine, n'est pas hors de portée, affirme-t-il, mais en faisant, toutefois, remarquer que l'effectif comprend des joueurs qui n'ont pas le niveau requis pour jouer dans ces compétitions. Coach Henri n'a pas nommé ces éléments «indésirables», mais il semblerait qu'ils sont nombreux à faire les frais de leur présence encore à la JSK cette saison qui les attend, vraisemblablement, sur le banc des touches. Les propos de Stambouli sont également un indicateur, renseignant que ce dernier compte rester à la barre technique de l'équipe, malgré le départ de la direction qui a signé son contrat. Un accord avec le nouveau président est ainsi trouvé. Un accord qui tombe à pic, mais selon toute vraisemblance, après que Stambouli eut changé d'avis sur nombre de points. En effet, il y a une dizaine de jours, ce dernier affirmait devant la presse que la coupe de la CAF, «il ne faut pas rêver». Un avis qui a diamétralement changé, en annonçant sur la page officielle du club son objectif de remporter des titres. Par ailleurs, il convient de noter que le nouveau président, Yarichène, met les bouchées doubles pour convaincre les supporters de sa bonne foi et surtout de sa capacité à améliorer le rendement et l'image du club kabyle. Un engouement qui apparaît, en effet, dans les propos du nouveau directeur sportif qui affirmait dans sa conférence de presse, tenue à son arrivée, qu'il était à la JSK pour des titres. Un objectif qui nécessite, selon les propos de Stambouli sur l'effectif, un grand travail, soit pour écarter les joueurs sans niveau, soit travailler avec ces éléments pour améliorer leurs prestations. A noter que le club kabyle entame la compétition africaine dans 2 semaines, face au club marocain des Forces royales de Casablanca. Un écueil difficile à surpasser, mais qui n'est pas du domaine de l'impossible. Cette entame est un exercice difficile qui constitue un grand test pour la suite de la compétition. Dans cette optique, justement, Yarichène semble avoir recruté un attaquant africain qui pourrait jouer le rôle de fer de lance kabyle dans cette compétition africaine difficile. Il s'agit de l'Ethiopien, Mujib Kassim Hamz qui viendra rejoindre les nouvelles recrues, à l'instar du défenseur malien, Yakouba Doumbia, Zakaria Mansouri, Réda Boumechra, et le portier Azzedine Doukha. En tout état de cause, il convient de noter que la JSK vient d'entamer un 2e stage à Alger après un premier effectué à Tikjda et qui a permis à Henri Stambouli de se faire une idée sur l'effectif qui sera envoyé au charbon, en début de saison. Un effectif qui a recueilli son assentiment, à l'exception de quelques joueurs qui «n'ont pas le niveau de la compétition», selon ses estimations, mais sans pour autant aller jusqu'à les nommer. De leur côté, les supporters espèrent retrouver un club plus fort avec la nouvelle direction qui promet ainsi des titres. Attendons pour voir...

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours