{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Brésil

Un Mondial sans Neymar

Neymar, a du mal à se remettre de son entorse à la cheville. Depuis, la situation du «chouchou» des Brésiliens est suspendue à l'avis du médecin. Le Brésil craint que la Coupe du monde de la star du PSG Neymar ne soit terminée. Mais, ce n'est pas l'avis du sélectionneur du Brésil, ni du père des joueurs. En effet, Tite et le père de Neymar ont donné beaucoup d'espoir aux Brésiliens en déclarant que la blessure n'est pas grave. Mais, sur le plan pratique, et jusqu'à présent, les soins qui se multiplient ne peuvent pas non plus réparer un ligament endommagé par miracle. Depuis une semaine, l'ancien Barcelonais enchaîne trois séances de soins par jour, même s'il a été aussi freiné par des symptômes grippaux, ces derniers jours. Sur le terrain, le Brésil n'a pas franchement brillé mais a assuré l'essentiel, à savoir obtenir une victoire importante face à la Suisse (1-0) qui permet à la Seleçao d'assurer sa qualification pour les 8es de finale de la Coupe, billet validé sans Neymar qui n'était pas sur la pelouse. La star du PSG continue en effet de se soigner après son entorse de la cheville avec lésion ligamentaire contractée face à la Serbie. Et n'a d'ailleurs même pas fait le déplacement avec son équipe, préférant la table de soins du camp de base brésilien et les soins d'un kiné de la Seleçao. Mais cela n'a pas empêché Neymar d'être un spectateur attentif de la rencontre et, surtout d'apprécier le bel hommage réservé par son jeune partenaire Vinicius Junior. L'ailier du Real Madrid a en effet inscrit un but finalement refusé pour un hors-jeu avant la délivrance signée Casemiro.
Et Vinicius, avant la non-validation de son but, avait pensé à Neymar en célébrant sa réalisation à la manière de son aîné, mains sur le côté du visage et grimace popularisée par le «Ney». Suite à ce geste «très symbolique», le joueur du PSG l'a remercié publiquement sur les réseaux sociaux.
«Malheureu-sement le but n'a pas compté mais merci pour l'hommage», a partagé Neymar, coeur rouge à l'appui, sur Instagram. Pour le moment, on constate, amèrement, que cette blessure de Neymar ne permet pas de défier la science. Victime d'une entorse à la cheville avec atteinte ligamentaire face à la Serbie, le numéro 10 était annoncé dès le soir du premier match comme bien présent pour affronter la Suisse quelques jours plus tard. Mais, malheureusement, ce ne fut pas le cas. Avec deux victoires, la Seleçao a abordé le match face au Cameroun, hier soir, au moment où on mettait sous presse, en toute tranquillité et n'a pas besoin de «Ney» pour continuer son parcours. Du moins pour le moment. Ainsi, et bien que le service communication de la Seleçao montre des images rassurantes, en voyant le joueur marcher sans douleur mais, il ne peut, toutefois, pas prendre d'appui sur sa cheville douloureuse. Aucun exercice avec ballon n'est possible de manière sérieuse ce qui laisse penser qu'un retour pour le 1/8e de finale est bien très difficile. C'est à la piscine que le joueur parisien passe en tout cas quasiment toutes ses journées pour mettre toutes les chances de son côté dans son rêve d'aider le Brésil à aller le plus loin possible dans ce Mondial au Qatar. En 1/8e de finale, il pourra y avoir du costaud face à la Seleço avec possiblement l'Uruguay ou le Ghana par exemple. Mais pour cette rencontre, le journal anglais The Mirror affirme que ce sera sans Neymar également. Selon les informations du journal anglais, l'absence du numéro 10 du PSG ne se compte pas en jours, mais plutôt en semaines et cela pourrait aller jusqu'à trois semaines pour que le meneur de jeu puisse enfin retrouver toutes ses sensations. Ce qui veut dire que le retour de Neymar ne pourrait intervenir qu'à l'occasion de la finale de la Coupe du monde, si le Brésil y parvient bien évidemment...

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours