{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Coupe du monde de para-powerlifting de Fazza

Un sans-faute pour les Algériens

Les powerlifteurs algériens ont souffert de la situation sanitaire causée par la pandémie de Covid-19, ratant trois compétitions qualificatives au JP2020 au cours du mois, mai.

Les trois athlètes algériens de powerlifting, Hocine Bettir, Hadj-Ahmed Beyour et Samira Guerioua ont réalisé un sans-faute, lors de la 11e édition de la Coupe du monde de para-powerlifting de Fazza, à Dubai (Emirats arabes unis), avec à la clé, trois billets pour les Jeux paralympiques de Tokyo (24 août -5 septembre), à la grande satisfaction du staff technique national. En effet, les powerlifteurs algériens ont souffert de la situation sanitaire causée par la pandémie de Covid-19, ratant trois compétitions qualificatives au JP2020 au cours du mois, mai: la Coupe du monde de Manchester et les tournois de Pattaya en Thaïlande et de Tbilissi en Géorgie. À Fazza, Hadj-Ahmed Beyour a réussi l'essentiel, avec un 3e et dernier essai chez les -49kg, comptabilisé à 147kg, suffisant pour lui offrir la 6e place du tournoi, et surtout la 7e position au classement paralympique, synonyme d'une place réservée aux JP-2020. L'euphorie s'est poursuivie à Dubai, après la confirmation de qualification de Samira Guerioua chez les -45kg, une catégorie, pourtant à laquelle elle n'avait pas pris part lors du rendez-vous de Fazza. Guerioua participera pour la deuxième fois consécutive, à des JP après ceux de Rio en 2016, où elle avait reçu une invitation. L'apothéose de la participation algérienne à la Coupe du monde de Fazza-2021 était la très bonne prestation du chef de file du para-powerlifting, Hocine Bettir qui s'est distingué en arrachant la médaille d'or chez les -65kg, après avoir réussi une barre à 191kg à son dernier essai, devant le Chinois Jorge Carinao (190kg aussi à son 3e essai). Grâce à sa belle prestation à Fazza, Hocine s'est adjugé l'or et s'est hissé à la 4e position au classement paralympique, assurant du coup, sa présence, pour la seconde fois de suite, aux Jeux paralympiques, après l'édition 2016.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours