{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La France cède sur les hausses des droits d’inscription à l’université

Le ministère français de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a pris une initiative qui ne passera certainement pas inaperçue dans la communauté estudiantine algérienne. Suit une série de mesures. Une capte l’intérêt. Il s’agit d’abord de la suspension de la hausse des frais d’inscription à l’université. De fait, les frais d’inscription aux universités françaises, sont à 170 euros, pour la licence, 243 euros pour le master et seulement 380 euros pour le doctorat. Cette nouvelle permet à des milliers d’étudiants de repenser leur ambition d’expatriation, après avoir mis une croix dessus, à l’annonce d’un décuplement des frais d’inscription dans les universités et les grandes écoles françaises.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours