{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

TaqVaylit TV quitte le satellite Arabsat et s’oriente vers le Net

La chaîne d’expression kabyle qui émet du Canada, TaqVaylit TV, a cessé d’émettre sur le satellite Badr d’Arabsat depuis début juillet, suite à un désaccord avec le diffuseur satellite saoudien.
C’est ce qu’a révélé un communiqué de la chaîne, qui rappelle que faute de moyens financiers, TaqVaylit TV a été contrainte de solliciter les moins chers, sur le marché de diffusion satellite, en l’occurrence Arabsat avec son offre BADR.
Au début des tests de transmission et de la négociation du contrat, Arabsat a montré un engouement et un enthousiasme très rassurant pour ce projet, qui, pour elle, constitue un soutien aux minorités amazighes autochtones, ce qui avait agréablement surpris la direction de la chaîne kabyle. Juste après les débuts de diffusion sur le satellite, la direction de la chaîne a assisté à un déluge, sans précédent, de menaces, d’insultes, de diffamation et de diabolisation reçus sur ses sites et ses messageries. Arabsat a été aussi bombardée par les mêmes diatribes. Suite à ces attaques, Arabsat a vite changé de ton. Elle a commencé, elle-même, à manifester ses inquiétudes, ses regrets, voire sa volonté de rompre le partenariat, unilatéralement. à leur surprise générale, elle voulait s’ingérer dans la grille des programmes de la chaîne Kabyle. Elle intimait l’ordre de changer complètement la ligne éditoriale et politique de la chaîne de télévision, et de faire de TaqVaylit TV une chaîne purement culturaliste, voire folkloriste et, selon leurs termes, Song and Dance. Mais la direction de TaqVaylit TV a refusé catégoriquement l’ingérence d’Arabsat et a décidé de maintenir la ligne éditoriale qu’elle s’est fixée à savoir celle de défendre les intérêts de la Kabylie. En voulant rassurer Arabsat, en plus du contrat initialement signé, la direction de TaqVaylit TV a rédigé une lettre d’intention supplémentaire, en confirmant le respect à la lettre, à la virgule près toutes les clauses du contrat, dont celles portant sur « le respect de la langue arabe, de la religion musulmane et le respect de tous les pays arabes membres de la Ligue arabe ».
Non satisfait de la lettre et du contrat initial, et toujours sensibles aux attaques venant d’anonymes sur les réseaux sociaux, Arabsat leur a proposé un nouveau contrat dans lequel figurait une nouvelle clause qui donnait la possibilité à chacun des pays de la Ligue arabe de rompre unilatéralement et immédiatement le contrat avec TaqVaylit TV, s’il le souhaite. La direction de TaqVaylit TV a décidé de ne pas signer le nouveau contrat et de rompre définitivement la collaboration avec Arabsat.
La direction de TaqVaylit TV a décidé d’arrêter la diffusion via le satellite, pour le moment, et recentrer sa diffusion en OTT via les boîtiers Android sur l’Internet et sur les réseaux sociaux Facebook et YouTube, qui sont les moyens modernes les plus utilisés par la société, de nos jours.
Lancé il y a deux ans, le 1er juillet 2017 à partir de Montréal, le groupe médiatique TQ5 de la chaine de télévision Taqbaylit TV n’a pas réussi à se créer un public en Algérie et sur le paysage audiovisuel algérien, contrairement à Berbère Tv, qui émet de France.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours