{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Adhésion à l'UE: pas d'accord pour négocier avec Skopje et Tirana

Le président lituanien Gitanas Nauseda a annoncé que les dirigeants de l'Union européenne ont échoué à s'entendre jeudi lors de leur sommet à Bruxelles pour engager les négociations d'adhésion avec la Macédoine du Nord et l'Albanie. "Il y a une certaine déception. Nous devons admettre que nous n'avons pas réussi à parvenir à un consensus parce que trois Etats ont refusé d'inviter les deux pays à entamer des négociations", a-t-il déclaré à la presse au terme de la première journée d'un sommet à Bruxelles.
"Tout le monde admet que la Macédoine du Nord a fait beaucoup: elle a changé le nom du pays, elle a changé sa constitution et a tout fait pour être invitée, alors je pense que l'absence de décision aura des conséquences politiques sérieuses en Macédoine du Nord même", a-t-il averti. La France est l'un des trois pays qui bloquent l'ouverture de ces négociations et refuse de dissocier les deux candidatures. Les débats ont été longs et difficiles sur le sujet de l'élargissement de l'UE, a indiqué un diplomate français. "Aucun texte sur ce sujet n'a été agréé car il n'existe pas d'accord pour ouvrir des négociations d'adhésion", a-t-il précisé.
La France réclame une réforme du processus d'adhésion, jugé "inefficace" et "frustrant". L'ouverture de négociations d'adhésion requiert l'unanimité des Etats membres.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré