{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Niger

Douze villageois tués par Boko Haram dans la région de Diffa

Douze villageois ont été tués vendredi soir au Niger dans une attaque attribuée au groupe jihadiste nigerian Boko Haram dans la commune de Gueskérou (sud-est) proche du Nigeria, a indiqué, hier, un élu local.»Ce sont douze villageois qui ont été tués vendredi vers 20h00 par des éléments de Boko Haram à Lamana, un village de la commune de Gueskérou», dans la région de Diffa, a affirmé cet élu, sans détailler les circonstances de l’attaque. «Onze personnes ont été tuées par balles et une autre a été égorgée», a cependant précisé l’élu qui se trouvait sur le lieu de l’attaque. La zone de Gueskérou, riveraine de la Komadougou (rivière-frontière entre le Niger et le Nigeria) est exposée depuis 2015 aux raids meurtriers de Boko Haram, affilié au groupe Daesh. En mars, huit civils et sept gendarmes nigériens ont été tués dans deux attaques différentes dans la commune de Gueskérou. En juin 2015, 38 personnes - 14 hommes, 14 femmes et 10 enfants- avaient été massacrés dans les villages de Lamana et Ngoumao. La région de Diffa est la cible d’attaques de Boko Haram, retranché dans la région du lac Tchad. Le 10 août, quatre soldats tués appartenaient à la Force multinationale mixte (Niger, Nigeria, Tchad et Cameroun) qui lutte contre le groupe terroriste.
Le 2 août, le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a souligné la «résilience» de Boko Haram malgré les opérations militaires qui lui ont infligé de sérieux revers.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours