{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Tunisie

Vote d’amendements controversés écartant des candidats à la présidentielle

Le Parlement tunisien a adopté, hier, des amendements controversés du Code électoral qui pourraient écarter des candidats à la présidentielle et aux législatives prévues fin 2019. L’assemblée des représentants du peuple tunisien (ARP) a voté différents amendements posant de nouvelles conditions aux candidats, dont le fait de ne pas avoir distribué d’aide directe à des citoyens ni bénéficié de publicité politique. Le nouveau texte pourrait empêcher une candidature du magnat des médias Nabil Karoui et de la mécène Olfa Terras Rambourg. Voici quelques semaines, la chaîne de télévision Nessma qui appartient à Nabil Karoui avait subi les foudres de l’Autorité de régulation tunisienne. Celle-ci avait recouru à la force publique pour fermer les locaux de Nessma et saisir les équipements disponibles, une mesure dont beaucoup ont saisi la finalité politique. Il semble que les sondages informels donnant Nabil Karoui loin devant dans les intentions de vote aient semé un vent de panique dans les partis politiques les plus en vue et au sein de leur représentation à l’ARP.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours