{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

LE PRÉSIDENT DU COLLÈGE NATIONAL DES EXPERTS-ARCHITECTES

«La crise du logement n’a pas de raison d’être»

M.Boudaoud a expliqué que tous les obstacles évoqués jusque-là comme freinant la résorption de la crise ne sont que de «faux problèmes».

C´est un tableau noir qu´a dressé, hier, le président du Collège national des experts architectes sur le secteur de l´habitat. En effet, Boudaoud Abdelhamid n´a pas mâché ses mots quant à la réalité de la crise du logement en Algérie.
Le responsable a expliqué que cette dernière n´a pas de raison d´être et que tous les obstacles évoqués jusque-là comme freinant la résorption de ladite crise ne sont que de «faux problèmes», ajoutant que les 1200.000 logements prévus dans le nouveau programme quinquennal n´arrangeront en rien les choses. «Il faut qu´il y ait toute une logistique pour suivre ce projet (...) or, il y a une très mauvaise gestion du secteur», a-t-il estimé.
Il a argumenté son propos en énumérant les obstacles entravant la résolution de la crise. A commencer par l´estimation des besoins de l´Algérie.
Selon lui, il n´existe aucun recensement sur le patrimoine immobilier. Ce qui constitue un obstacle pour l´estimation des besoins en logements et l´élaboration d´un programme. L´autre question soulevée par les responsables du secteur est celle du manque d´assiettes foncières.
«Un problème bidon», explique encore ce responsable qui estime que le pays recèle des assiettes foncières qui n´attendent qu´à être exploitées.
«Les superficies de la France et de l´Italie sont largement inférieures à celles de l´Algérie. Pourtant, la France compte 35 millions d´habitations. L´Italie quant à elle, enregistre 30 millions alors que l´Algérie compte à peine 7 millions de logements. Et on ose dire que le pays n´a pas de foncier», a-t-il argumenté. La crise du ciment est l´un des gros obstacles mis en avant pour justifier le retard dans la réalisation des projets.
Le pays dispose de cimenteries, de briqueteries, d´unités de fabrication de plâtre et d´autres pour la production de faïence et céramique et de plusieurs dizaines de carrières d´agrégats et de stations d´enrobé. Auxquelles viennent s´ajouter près de 500 entreprises de réalisation et de 90 bureaux d´études. Malgré tout ce potentiel, les projets connaissent des retards dans leur réalisation.
Selon M.Boudaoud, ce sont les circuits de commercialisation qui sont généralement pointés du doigt.
Il estime que la vraie raison reste la même: l´absence d´une stratégie. Il évoque l´argument du recensement du patrimoine immobilier. Cette opération permettrait d´estimer les besoins en logements, de connaître la quantité de matériaux, notamment le ciment, nécessaire à la réalisation des projets de construction de logements.
Cela permettra par la même occasion de mettre fin aux passe-droits, à la corruption et à l´écoulement des quotas sur le marché parallèle par certaines entreprises qui profitent de cette brèche pour s´enrichir.
M.Boudaoud a ainsi remis en cause toute la stratégie de ministère de l´Habitat. Selon le premier responsable du secteur, Noureddine Moussa, elle vise à construire plus de 1,2 million de logements en cinq ans.
M.Moussa a réitéré, lors de son passage à la Radio nationale, que ce quinquennat sera celui de la construction de logements de qualité à travers la normalisation des différents actes de gestion contenus dans le processus de la construction.
Afin de mener à terme cet ambitieux programme, qui consiste à construire de 2010 à 2014 quelque 240.000 unités/an, le ministre a fait savoir que des directives ont été données aux différentes parties concernées, notamment en matière d´aménagement des assiettes foncières. S´agissant du logement promotionnel aidé (LPA) qui regroupe à la fois le logement social participatif (LSP) et le logement location vente (Aadl), le ministre a expliqué que des «correctifs» ont été apportés à travers cette nouvelle formule dans le but d´assurer une meilleure traçabilité et une plus grande équité dans l´attribution.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours