{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La présidente du Conseil d’État persiste et signe

«La récupération de l’argent pillé est une priorité»

Fraîchement installée à ce poste des plus sensibles, Farida Benyahia annonce déjà la couleur…

La lutte contre la corruption sous toutes ses formes ainsi que la récupération de l’argent public pillé ou détourné constituent l' «une des priorités les plus importantes pour le secteur de la justice en cette conjoncture actuelle que traverse le pays », a souligné, aujourd’hui, à Bouira, la présidente du Conseil d’État, Farida Benyahia. Au cours d’une cérémonie d’installation du nouveau président de la cour de justice de Bouira, El Aggoune Mohamed, et le nouveau procureur général au sein de la même cour, Laâzizi Mohamed El Tayeb, la présidente du Conseil d’État a mis l’accent sur l’importance de ces nominations qui « s’inscrivent dans le cadre du renforcement des responsabilités au sein du secteur de la   justice, notamment en cette période importante que traverse le pays », a-t-elle déclaré. « La lutte contre la corruption sous ses différents degrés et formes, ainsi que la récupération de l’argent public pillé constituent l’une des priorités les plus persistantes en cette conjoncture afin de consolider   davantage le système de transparence et d’œuvrer pour la construction d’une justice moderne et de citoyenneté », a insisté Benyahia au cours de la cérémonie qu’elle a présidée en présence des autorités locales de la wilaya de Bouira.    

 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours