{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Coupe de la CAF – 16es de finale aller / En dominant le CS Sfax (3-1)

Un Paradou AC tonitruant

Décevante en championnat, c’est une équipe du Paradou AC tonitruante qui a étrillé le CS Sfax (3-1), dimanche soir, au match aller des 16es de finale de la coupe de la CAF.

Devant des gradins vides du stade du 5-Juillet d’Alger, le Paradou AC, deuxième représentant algérien en coupe de la CAF, a mal débuté son match-aller des 16es de finale face aux expérimentés tunisiens du CS Sfax. À peine trois minutes jouées, les Tunisiens prennent l’avantage par l’intermédiaire de Alaa Marzouki. A partir de là, l’on craignait le pire pour l’équipe algérienne, qui reste sur un bilan de trois défaites en autant de matchs en championnat. Mais loin s’en faut, les protégés de Francisco Chalo remettent les pendules à l’heure dès la 14’ sur un coup franc direct, tiré avec succès par Hamza Mouali, permettant aux deux équipes de revenir aux vestiaires avec ce score de parité. Pourtant, les occasions n’en manquaient pas de part et d’autre, avec deux gardiens de but qui n’ont pas chômé, étant souvent sollicités. En seconde période, les Pacistes prennent le contrôle et dominent leurs vis-à-vis de bout en bout. Et c’est somme toute logique qu’ils reprennent l’avantage à la 61’, par Abdelkader Ghorab avant que Yousri Bouzok ne close le festival-buts à la 70’, sur penalty contesté par les Tunisiens. Ces derniers ont terminé la partie à 10, après l’expulsion de Mohamed Ali Moncer à la 72’, pour cumul de cartons. La victoire des Algériens ne souffre d’aucune contestation, eux qui ont dominé outrageusement la partie, et pouvaient même la terminer sur un score plus large. D’ailleurs, ce sont ces occasions ratées qui ont irrité en quelque sorte l’entraîneur Chalo, surtout que son équipe doit s’attendre à une partie des plus ardues, dans deux semaines à Sfax. Mais cela n’a pas empêché le coach portugais à saluer la prestation des siens, qui ont tenu la dragée haute à des joueurs plus expérimentés qu’eux dans une compétition qu’ils découvrent pour la première fois. Avant de se déplacer en Tunisie, les Pacistes chercheront à réaliser leur première victoire de la saison en championnat. Cela sera à l’occasion de la réception de l’ASO Chlef, le 24 du mois courant à partir de 17h, au stade Omar-Hamadi de Bologhine. Oublié le CS Sfax, c’est la page des Chélifiens qui souvre.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours