{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

46e Eucoco: une occasion pour réitérer le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui

La 46e conférence de la Coordination européenne pour le soutien et la solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco), prévue vendredi et samedi dans la capitale allemande, Berlin, sera l'occasion pour les participants de dénoncer le sinistre "plan d'autonomie" proposé par le Maroc et réitérer que l'indépendance du Sahara occidental passe uniquement par le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui.

Le représentant du Front Polisario en Europe et auprès de l'Union européenne (UE), Oubi Bouchraya Bachir, a indiqué à l'APS, en prélude aux travaux, que cette conférence "permettra de réitérer la volonté des Sahraouis d'exercer leur droit à l'autodétermination pour l'indépendance du Sahara occidental, et non pas pour l'autonomie".

Elle sera également l'occasion de réactiver et d'élargir le mouvement de solidarité en Europe avec la cause sahraouie, ainsi que d'établir un plan d'action et de suivi pour l'année 2023, a poursuivi Oubi Bouchraya.

Selon le diplomate sahraoui, environ 250 personnes devraient participer à cette conférence qui se tiendra sous le slogan : "L'autodétermination. Pour l'indépendance du Sahara occidental", parmi eux, des représentants de gouvernement, des députés, des observateurs,  ainsi que des organisations nationales et internationales.

Cette édition sera marquée par une participation "importante" des Pays nordiques comme la Suède, la Finlande et la Norvège, mais aussi de la Grande-Bretagne, a indiqué Oubi Bouchraya, qui annonce, en outre, la présence de l'icône de la lutte pour l'autodétermination et l'indépendance du Timor-Leste, Kay Rala Xanana Gusmao, comme invité d'honneur.

Concernant la participation algérienne, et outre le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), une délégation de l'Assemblée populaire nationale (APN) prendra part à cette rencontre et "transmettra le message de solidarité avec le peuple sahraoui des deux chambres du Parlement".

Une réunion "spéciale" est prévue à cet effet vendredi dans les locaux du Parlement allemand (Bundestag) et rassemblera les parlementaires algériens avec leurs homologues européens présents à la conférence.

Durant les travaux de la 46e conférence de l'Eucoco, les participants œuvreront de manière à montrer que le sinistre "plan d'autonomie" proposé par le Maroc n'est en réalité qu'un plan d'annexion et sera dénoncé à cette occasion.

Ils vont, en outre, réitérer leur soutien au peuple sahraoui pour contribuer à la consolidation de la paix dans le monde.     

Lors des deux jours de travaux, les intervenants auront, également, à aborder plusieurs thèmes, dont la situation des droits de l'Homme au Sahara occidental occupé, la souveraineté du peuple sahraoui sur les richesses naturelles de son pays et la consolidation de son Etat.

Selon le président de l'Eucoco, Pierre Galand, l'organisation de cette conférence cette année à Berlin est une façon de "porter le message de solidarité dans les capitales européennes, outre Madrid, et de rappeler les exigences fondamentales du droit international en faveur de ce peuple en lutte pour l’indépendance".

Il avait indiqué lors de son déplacement à Alger en octobre dernier, qu'à Berlin, il sera question d'"interpeller l'ONU pour assumer ses responsabilités et lui rappeler que jusque-là, elle a échoué et qu'il est temps d'entendre la décision des Cours de justice africaine et européenne, à savoir que le peuple sahraoui est distinct du peuple marocain".

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré