{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Algérie 2 - 0 Kenya

Entrée réussie pour les Verts

Après une excellente entame, Bounedjah concrétise la domination des Verts sur penalty avant un second but de Mahrez et c’est une victoire bien méritée de l’Algérie dans son premier match de ce groupe « C » de cette CAN 2019 qui se déroule en Egypte.

Tous les férus de la sélection algérienne de football attendaient avec impatience ce Onze titulaire de Belmadi pour le premier match des Verts dans cette CAN 2019 en Egypte et ce, après deux semaines de stage entre Alger et Doha au Qatar et deux matchs amicaux contre le Burundi (1-1) et le Mali (3-2) en terre qatarie.
Des 11 joueurs alignés par le sélectionneur des Verts, on remarque que le staff technique a parié sur Guedioura comme sentinelle et Bennacer, au milieu, pour l’accompagner et accompagner Feghouli. En attaque, on soulignera l’absence du capitaine numéro deux des Verts, Brahimi, qui apparemment n’a pas apprécié d’être sur le banc.

Entame parfaite du match pour les Verts
Les Verts annoncent la couleur par l’inévitable « buteur » Bounedjah qui, très bien lancé dans la profondeur, prend sa chance en première intention, mais sa balle va dans le petit filet.
L’intention du coach Belmadi qui a présenté un Onze à vocation offensive s’est illustrée sur ce terrain du stade du 30-Juin du Caire.
Mahrez, Belaïli et Bounedjah imposent leur jeu d’entrée et maîtrisent la balle devant une équipe kenyane, visiblement, craintive.
Très entreprenant avec la balle, Belaïli montre qu’il mérite bel et bien d’être choisi à la place de Brahimi.
Les hommes de Belmadi réalisent une entame quasiment parfaite et la pression est visible chez les joueurs du Kenya, très mal à l’aise à cause des passes dans leur dos.
Mahrez (10’, 15’ et 30’), Mandi (12’), Bounedjah (13’), ratent leurs occasions de buts respectives.
La domination algérienne est énorme et il ne reste plus qu’un quart d’heure de jeu pour concrétiser cette bonne première période. Et c’est chose faite à la
33ème minute du jeu lorsque l’insaisissable Attal, qui, sur sa première montée offensive, provoque un penalty logique devant le défenseur Omino.
Le penalty est transformé avec un très gros sang-froid par l’expérimenté buteur Bounedjah qui prend à contre-pied le gardien de but Matasi (33’).
Les Kenyans sont découragés par cette ouverture du score. Et les Verts jouent plus à l’aise avec ce léger avantage d’un but. Mais, voilà que Mahrez, bien en forme, reçoit une passe décisive d’un génial Bennacer sur l’aile avant de reprendre la balle du plat du pied au point de penalty pour tromper le gardien de but Matasi d’un tir dévié par Abud Omar (43’). La mi-temps est donc sifflée sur un bon avantage de deux buts au profit de l’Algérie.

Jeu brouillon des Algériens
De retour des vestiaires, Bounedjah (50’) et Feghouli (52’), Belaïli (56’) ratent de belles opportunités pour marquer, en vain.
Seulement, cette fois-ci, en cette seconde période, la domination algérienne est caractérisée par un jeu bien brouillon. C’est l’heure du jeu et le sélectionneur des verts doit faire tourner son effectif avec ce bon avantage de deux buts à une demi-heure de la fin d’un match face à une équipe kenyane passant son temps à se défendre pour éviter une lourde défaite.
Et c’est justement ce qu’a bien fait le sélectionneur des Verts pour faire souffler quelques cadres.
Ainsi, Guedioura est remplacé par Abeid (70’), Belaïli par Brahimi (74’) et Bounedjah par Delort (80’).
Le match baisse en intensité avec des passes mal ajustées et des déchets techniques des deux côtés.
Voyant que la défaite est bien là, les Kenyans réagissent en fin de partie pour tenter de réduire la marque.
D’ailleurs, Masika effectue une accélération avant de centrer à ras de terre au premier poteau pour son attaquant, et heureusement que Mandi intervient pour mettre la balle en corner (88’).
Les 3 minutes du temps additionnel n’apportent pas de changement au score et l’Algérie termine donc son premier match de cette CAN 2019 par un bon succès avant le match choc contre le favori du groupe, le Sénégal, jeudi prochain.
 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours