{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Coupe de la CAF – Tour préliminaire / Il affrontera le CS Sfax au prochain tour

Historique qualification du PAC

Le Paradou AC, club créé en 1994, vient d’ajouter une ligne dans sa jeune histoire en se qualifiant pour les 1es de finale de la coupe de la CAF et ce, en dépit de sa défaite (0-1) à Conakry face au club guinéen de l’IC Kamsar.

Le PAC Paradou a bien impressionné pour une première historique en battant au match aller des préliminaires de cette compétition continentale cette même équipe (3-0), le 9 août dernier au stade du 5-Juillet d’Alger. Pour le match retour, disputé avant-hier à Conakry, les joueurs du coach portugais, Francesco Chalo, ont bien débuté la partie en procédant par des contres, en dépit du fait qu’ils ont encaissé un but dans le premier quart d’heure que l’arbitre Mickael Conte refuse pour une position de hors-jeu.
Les Ciel et Or ont bien tenu devant le rush des joueurs guinéens sur la pelouse du stade Alpha Condé, dans un état véritablement catastrophique.
Les joueurs algérois, habitués à jouer un football bien classique et agréable, n’ont pu développer leur jeu habituel à cause justement de l’état du terrain. D’ailleurs, en fin de partie, le responsable technique du PAC a bien confirmé en indiquant : « Il est impossible de pratiquer notre football sur une pelouse pareille. »
Les joueurs de Chalo ont terminé la première mi-temps sur un score vierge. De retour des vestiaires, et avec le score lourd du match-aller (3-0) en faveur du Paradou, les joueurs guinéens ont voulu marquer des buts pour tenter de revenir au score. Mais, Bouguera et ses coéquipiers ont bien tenu jusqu’à la 75’, où Daniel Soza a profité d’un mauvais renvoi de la défense algérienne pour ouvrir la marque. Par la suite, les joueurs du PAC ont bien résisté lors du dernier quart d’heure pour terminer la partie sur cette courte défaite leur permettant, ainsi, d’arracher une qualification historique au prochain tour. En fin de partie, Chalo a déclaré : « Mes joueurs se sont battus sur le terrain comme un seul homme. Ce n’était pas facile pour eux sur une pelouse pareille. Je les félicite pour leur combativité et leur réussite pour cette qualification ». En 16es de finale, prévus les 13 et 15 septembre pour l’aller et les 27 et 29 septembre pour le retour, le Paradou AC sera opposé au club tunisien du CS Sfax, exempté du tour préliminaire. Alors que les deux autres clubs algériens jouant à l’extérieur la JS Kabylie et le CR Belouizdad se sont déplacés par vol spécial, le Paradou a effectué son déplacement à Conakry sur un vol régulier Alger-Dubaï-Conakry. La délégation de l’Académie du Paradou devait revenir hier en utilisant le même itinéraire. Ainsi, une nouvelle ère s’ouvre pour cette jeune équipe algérienne qui a envie de grandir. Et pourtant, le coach portugais du PAC a été contraint de faire l’impasse sur deux de ses joueurs majeurs. Il s’agit du latéral droit Haithem Loucif et du milieu de terrain Hicham Boudaoui. Deux joueurs qui ont envie de changer d’air et sont, donc, en instance de transfert.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours