{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Algérie-Mali en amical aujourd’hui à 19h à Doha

Ultime test pour les Verts avant le Kenya

Algériens et Maliens peaufinent leur préparation pour la CAN 2019 avec un bon test prévu aujourd’hui entre les deux sélections nationales avant d’aborder la CAN 2019 prévue en Egypte.

L’Algérie et le Mali qui ont déjà disputé un match amical chacun vont se rencontrer pour une seconde rencontre du même genre, ce soir, au Khalifa Stadium de Doha (Qatar), pour préparer leur entrée en lice en coupe d’Afrique qui se déroulera en Egypte du 21 du mois en cours au 19 juillet prochain. Les joueurs du sélectionneur Djamel Belmadi ont disputé, mardi dernier, un match amical à Doha face au Burundi (1-1) seront appelés à un second test « décisif » pour assurer leur titularisation lors du premier match de la CAN prévu le 23 juin prochain face au Kenya au Caire.

Pourquoi un huis clos ?
Dans cette phase finale de la CAN-2019 en Egypte, la sélection algérienne évoluera dans le groupe C avec le Kenya (23 juin), le Sénégal (27 juin) et la Tanzanie (1er juillet). Cette seconde rencontre amicale se jouera à huis clos, comme l’a prévue le sélectionneur des Verts, Belmadi, pour préserver son équipe et cacher son jeu. Cette décision du huis clos pour un match amical est à respecter puisque le staff technique en a décidé ainsi, mais il faut bien se poser la question de savoir pourquoi, uniquement notre staff qui décide du huis clos dans un match amical quand bien même il se jouerait à quelques jours d’une phase finale de la CAN. Les sélections française et croate, pour citer les deux finalistes du dernier Mondial n’ont pas caché leur jeu en diffusant toutes leurs rencontres d’avant ce Mondial ? Qu’est-ce qu’a à cacher Belmadi des autres sélections concurrentes alors que tous les prochains adversaires des Verts connaissent parfaitement les joueurs sélectionnés par le staff technique des Verts et connaissent donc bien leurs points forts et leurs points faibles.
Quant à l’histoire tactique ou style de jeu préconisé, n’importe quel sélectionneur pourrait le déjouer le jour du match avec une bonne lecture du jeu. Ceci dit, il reste à savoir quel « Onze » le sélectionneur des Verts va-t-il aligner ce soir face aux redoutables joueurs maliens.

Des changements dans le «Onze» de Belmadi
Belmadi a renvoyé Belkebla de la sélection pour une affaire de discipline et il ne peut compter sur Adam Ounas, blessé à la cheville et qui doit certainement rater le prochain match contre le Kenya.
Les Verts peaufinent leur travail technico-tactique en prévision de cette phase finale de la coupe d’Afrique des nations et tentent chacun de son côté d’assurer sa place de titulaire.
Aujourd’hui, ça sera devant un adversaire de meilleur calibre que le Burundi et dont il faudra se méfier. Pour cette rencontre, on pense que Djamel Belmadi devrait effectuer quelques changements dans son « Onze » dans la mesure où il a bien déclaré qu’(il a été déçu par le rendement de certains joueurs contre le Burundi. Cet ultime test pourrait lui servir d’effectuer un turnover, afin d’accorder un temps de jeu à un maximum d’éléments et en choisir les meilleurs et les plus aptes à figurer dans le onze face au Kenya.c Belmadi travaille bien sur plusieurs variantes tactiques en fonction de l’évolution de la rencontre et des concurrents. On ne va pas spéculer sur les choix du staff technique pour ce match, car on ne pourrait le voir et le suivre pour avoir une idée sur l’état de nos sélectionnés à la veille d’un premier match d’importance pour l’aventure CAN 2019 où Belmadi a placé la barre très haute à savoir remporter le Trophée… Du côté du Mali, la sélection malienne de football vient de faire un match nul face à son homologue camerounaise (1-1), en match amical de préparation en vue de cette CAN 2019, disputé vendredi à Doha. Le Mali a ouvert le score par L.Koulibaly (41) et le Cameroun a égalisé par Ekambi K. (45+2).
Lors de cette phase finale de la CAN 2019, le onze malien évoluera dans le Groupe E, aux côtés de la Tunisie, de la Mauritanie et de l’Angola. Quant au onze camerounais, il fait partie de son côté du Groupe F avec le Ghana, le Bénin et la Guinée-Bissau.
Il faut dire que dans ce match amical face au Cameroun, les hommes de Mohamed Magassouba ont bien domine, mais ne sont pas parvenus à reprendre l’avantage après l’égalisation des Camerounais. L’équipe malienne est bien prête pour la Canet, elle fait figure de favori dans son groupe à côté de la Tunisie.
L’équipe des Aigle constitue donc un très bon sparring-partner pour les Verts de Belmadi, afin d’effectuer les derniers réglages pour bien entamer la CAN, face au Kenya.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours