{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Coupe de la CAF – 16es de finale aller : Paradou AC - CS Sfaxien (Tunisie), ce soir à 20h45 au stade du 5-Juillet

Un derby ouvert à tous les pronostics

Les Pacistes espèrent avoir l’appui des supporters en cette soirée, surtout, estiment-ils, qu’ils représentent l’Algérie dans ce match, et non pas leur club seulement.

Depuis le début du championnat de Ligue 1, l’équipe du Paradou AC piétine, en témoigne sa dernière place au classement avec un zéro pointé, après trois défaites en autant de rencontres.
Un parcours qui laisse l’inquiétude s’installer au sein de cette équipe, mais heureusement pas le doute. Les protégés du coach portugais Francisco Chalo veulent se ressaisir au plus vite, et ambitionnent de le faire dès ce soir à l’occasion de la réception des Tunisiens du CS Sfax. Ce derby maghrébin, qui entre dans le cadre des 16es de finale aller de la coupe de la CAF s’annonce difficile pour les deux antagonistes et ouvert à tous les pronostics.
Pour les coéquipiers de l’international olympique Adem Zorgane, cette rencontre doit être bien gérée et surtout remportée sur un score rassurant, d’autant plus que la seconde manche, prévue dans deux semaines en Tunisie, sera difficile sur tous les plans face à un adversaire rodé dans ce genre de compétitions internationales.
Les Pacistes espèrent avoir l’appui des supporters en cette soirée, surtout, estiment-ils, qu’ils représentent l’Algérie dans ce match, et non pas le club seulement. C’est d’ailleurs dans ce sillage que s’est exprimé le gardien Moussaoui en indiquant :
« Pour de jeunes joueurs comme les nôtres, inexpérimentés dans les compétitions de ce genre, il faut l’appui du public. Du fait que nous allons représenter l’Algérie ce dimanche soir, je lance un appel à la population algéroise de se déplacer au stade du 5-Juillet pour nous soutenir et nous pousser vers l’avant afin de réaliser un résultat probant.»
Le portier international du PAC reconnaît que la mission ne sera pas facile face aux Tunisiens, mais toujours est-il que le coup est jouable : « Nous allons affronter un habitué de la compétition, contrairement à nous. Malgré cela, il faudra croire en nos chances et jouer jusqu’au bout. Rien n’est impossible. » En face, l’entraîneur sfaxien, le Monténégrin Nebojsa Jovovic, dont l’équipe est détentrice de la coupe de Tunisie, a décidé de compter sur 18 joueurs pour ce déplacement à Alger. Il s’est passé des services d’Aymen Harzi, Nassim Henid et Houssem Dagdoug, en raison des sanctions disciplinaires qui leur ont été infligées.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours