{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

MC Alger

Casoni risque le licenciement

Selon certaines sources, l’entraîneur du vieux club de la capitale aurait tenu « des propos insultants envers l’Algérie » et risque gros.

Lors du match ayant opposé, à Sétif, le NC Magra au MC Alger (0-0), l'entraîneur du Vieux club de la capitale, Bernard Casoni, a été expulsé pour avoir contesté la décision de l'arbitre de faire une pause fraîcheur au moment où son équipe dominait. Signalé par l'arbitre Bendjahani, Casoni est interdit des vestiaires et du terrain jusqu'à son audition, prévue lundi 14 octobre 2019 à 11h, souligne l'instance dirigeante de la compétition.
Ainsi, il ne sera pas sur le banc de touche ce samedi lors du derby face à l'USM Alger au stade du 5-Juillet dans le cas où cette rencontre est maintenue en sa date initiale. Selon certaines sources, Casoni aurait tenu «des propos insultants envers l'Algérie» et risque, donc, gros. Il aurait lancé, sur un air hautain, à l'égard de l'arbitre de la rencontre: «L'arbitrage reflète l'image de votre pays.» Pour sa part, le commissaire du match, Messaoud Koussa, a adressé un rapport accablant contre Casoni à la CD de la LFP. Du côté de la direction du MCA, l'on ne veut pas encore se prononcer sur ce cas. Mais selon certaines sources, Casoni risque le licenciement s'il est accablé, lundi prochain, par la commission de discipline de la LFP. Parmi les autres sanctions de la commission de discipline de Ligue 1, l'USM Alger, le CABB Arréridj, et l'ASO Chlef, ont reçu une mise en garde pour jets de projectiles (1ère infraction), en plus d'une amende de 100000 dinars. En ligue 2, le WA Tlemcen a écopé d'un match à huis clos pour «utilisation et jet de fumigènes», assortie d'une amende de 100 000 DA. Pour sa part, le milieu de terrain de l'USM Harrach, Yahia Labani, a été suspendu pour 4 matchs, dont un avec sursis, plus une amende de 40000 DA pour «comportement anti- sportif envers officiel». Le sociétaire de la JSM Béjaia Seifeddine Khazri a écopé, quant à lui, de deux matchs de suspension ferme et 20000 dinars d'amende pour «comportement anti-sportif envers adversaire».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours