{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

«Constantine, fleuve, rocher et une ville»

Un film documentaire pour l’antique Cirta

Le film documentaire «Constantine, fleuve, rocher et une ville» de la réalisatrice Soraya Amour, consacré à l’antique Cirta, la cité millénaire perchée sur un rocher, a été projeté en plein air, jeudi soir, à la piscine Sidi M’Cid, dans un décor naturel et pittoresque et devant un public attentif. En 52 minutes, la réalisatrice est revenue sur la ville, sa position géographique, à travers des prises de vue splendides, l’oued Rhumel qui scinde la cité en deux rives et le fameux rocher qui a fait de Constantine la cité imprenable. Réalisé à l’aide de moyens techniques de pointe, s’adaptant au relief complexe et original des sites filmés, comme le pont des chutes, la piscine Sidi M’Cid, les gorges du Rhumel qui cernent la ville, la rive du Bardo et le chemin des Touristes, le documentaire propose une des plus belles des cartes postales de l’antique Cirta. Pour la réalisatrice, l’idée de «raconter Constantine et son rocher» germait dans sa tête depuis sa tendre enfance, quand elle partait avec son père à la piscine Sidi M’Cid.» Le trajet vers la piscine Sidi M’Cid, le panorama offert tout au long de la route d’un rocher imposant sur lequel se perchait une ville, m’a fascinée depuis mon enfance», a-t-elle confié à l’APS. Un spot light sur les traditions de Constantine, sa culture, son patrimoine musical, historique, son art culinaire et habits traditionnels, a ponctué le déroulement de ce film documentaire.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours