{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Guelma

Elle poignarde sa belle-mère à cause de la «douara»

Les querelles entre belle-mère et belle fille sont monnaie courante, notamment en cette période de l’Aïd, avec les fameuses corvées du mouton. Ces querelles sont vite réglées, mais elles peuvent parfois dégénérer en drame, comme ce qui s’est passé le week-end dernier à Guelma. La paisible commune de Madjaz Safa a été secouée par un horrible meurtre où une femme, âgée de la trentaine, a froidement poignardé sa belle-mère, âgée de 65 ans.
Les deux femmes s’étaient engueulées sur la façon de nettoyer la «douara» et de découper le mouton de l’Aïd. Ne supportant plus les remarques de sa «aâdjouza», cette jeune mariée se transforme en véritable meurtrière. Sur un coup de colère, elle se saisit d’un couteau, plaquant violemment sa victime par terre, avant de lui asséner plusieurs coups de couteau, laissant son corps gisant dans une mare de sang… Horrible. Les secours ont été prévenus par l’un des enfants de la victime qui a découvert sa mère en train d’agoniser. La victime a été évacuée à l’hôpital de Bouchekouf où elle a subi une intervention chirurgicale en urgence. Mais elle n’a pas pu être sauvée… Elle a succombé à ses blessures. La suspecte a été arrêtée, alors qu’elle était toujours en pleine crise d’hystérie. La famille est, quant à elle, complètement détruite…

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours