{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

APC d’Adekar

L’opposition proteste devant la wilaya

Les neufs élus formant l’opposition au sein de l’Assemblée communale d’Adekar ont protesté, hier, devant le siège de la wilaya. « Nous, les élus d’opposition de l’APC d’Adekar, avons tenu un sit-in devant le siège de la wilaya, pour demander l’ouverture d’une enquête judiciaire et administrative suite à la situation du blocage de l’APC», indiquent-ils dans une déclaration, précisant « avoir remis « des rapports et requêtes sur la gestion hasardeuse et catastrophiques entachée de beaucoup d’irrégularités» au niveau de leur commune. Une commune qui vit une situation de blocage depuis 20 mois. « Nous condamnons la passivité et le silence des autorités », explique Fodil Challane, représentant du Front des forces socialistes au sein de cette assemblée dirigée depuis le dernier scrutin des locales par une majorité RCD. «Le wali n’a rien fait, sachant que depuis l’époque du wali Hattab et par la suite, la période d’intérim assurée par Mazhoud, la situation n’a pas évolué d’un iota», ajoute l’élu du FFS qui souligne qu’«un rapport d’une trentaine de pages avec preuve de corruption a été remis au wali» avec «une demande d’ouverture d’une enquête judiciaire et administrative». «A ce jour, rien n’a été fait dans le sens de nos revendications», se plaint-il encore. C’est pourquoi «nous sommes neuf élus de trois tendances différentes à dénoncer «le P/APC qui viole et transgresse le Code communal». Les élus de l’opposition citent entre autres «le bradage du foncier, le Calpiref, le logement social», qui «ne semblent pas inquiéter les autorités de la wilaya» alors que « dans d’autres wilayas comme Batna. Bouira, Relizane, des assemblées sont gelées pour moins que ça».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours