{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Liste des Publications

Kamel LAKHDAR CHAOUCHE

715 Publications

  • «Le bourreau et la victime n’ont pas la même mémoire»

    Nationale - 00:00 | 05-10-2022 Ahmed Rouadjia, Professeur d’histoire contemporaine, à l’Expression

    «Le bourreau et la victime n’ont pas la même mémoire»

    Rencontré au centre des archives françaises à Vincennes, le professeur Ahmed Rouadjia semblait contrarié par une certaine sélectivité tacite dans l'accès aux archives: les historiens français ont plus de facilités d'accéder à certaines archives «confidentielles» ou privées, ce qui n'est pas le cas de leurs homologues algériens. Ahmed Rouadjia est professeur d'histoire contemporaine à l'université Mohamed Boudiaf de M'sila. Il est également directeur du Laboratoire d'études historiques, sociologiques et des changements socio-économiques.

  • «La colonisation n’a pas été un long fleuve tranquille»

    Nationale - 00:00 | 04-10-2022 Dr Robert Mazziotta, auteur, à L’Expression

    «La colonisation n’a pas été un long fleuve tranquille»

    Par petites touches rassemblées, des apports de tout un chacun des deux côtés. C'est ainsi que se constituera le puzzle de la mémoire. Pour le Dr Robert Mazziotta, les acteurs de la réconciliation des mémoires, les historiens, ne doivent pas agir selon des idées préconçues. Il ne s'agit pas d'un règlement de comptes, avertit-il, de même qu'il ne s'agit pas de répartir les torts et de désigner le coupable. «Il faut donner un cadre qui permettra à d'autres historiens de travailler.» «Il faut présenter des faits, sans jugement. Après chacun sera libre de les interpréter.» Telle est la solution préconisée dans cet entretien par Mazziotta. Né en 1942 à Oran, partisan convaincu de la réconciliation des mémoires, le Dr Robert Mazziotta, est chroniqueur à Mare Nostrum une Méditerranée autrement, il est également auteur du livre Les Mémoires réconciliées.

  • «Les archives ne sont pas la propriété de la France»

    Nationale - 00:00 | 03-10-2022 Hosni Kitouni, chercheur en histoire à l’university of exeter dans le sud-Ouest de l’Angleterre, à L’Expression

    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»

    Dans cet entretien, Hosni Kitouni pose avec acuité le problème des archives de la guerre d'Algérie allant jusqu'à s'interroger si la France a le droit de disposer des archives en toute propriété. Il estime que ces archives sont «un patrimoine algérien qui a été pillé», et ceux qui l'ont fait visaient précisément «à priver les Algériens des instruments de l'écriture de leur histoire». Kitouni est chercheur associé en histoire à l'university of exeter en Angleterre et auteur des livres Kabylie orientale dans l'histoire et Le désordre colonial, aux éditions Casbah.

  • «Le colonialisme est un attentat contre l'humanité»

    Nationale - 00:00 | 29-09-2022 Gilles Manceron, historien, à L'Expression

    «Le colonialisme est un attentat contre l'humanité»

  • «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»

    Nationale - 00:00 | 27-09-2022 Halima Moulaï, Chercheure permanente au Crasc d'Oran, à L'Expression

    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»

  • «Il faut aborder les vrais sujets historiques»

    Nationale - 00:00 | 18-09-2022 Tramor Quemeneur, historien, à L’Expression

    «Il faut aborder les vrais sujets historiques»

    Tramor Quemeneur fait partie de la «nouvelle génération des historiens de la guerre d'Algérie». Entre autres travaux, il est l'auteur d'une remarquable thèse soutenue en 2007 sous la direction de Benjamin Stora: Une guerre sans «non»? Insoumissions, refus d'obéissance et désertions de soldats français pendant la guerre d'Algérie (1954-1962).Tramor Quemeneur y examine les parcours et imaginaires de quelque 15 000 jeunes Français insoumis, déserteurs ou objecteurs de conscience pendant la guerre d'Algérie.

  • «Tout est dans la volonté des deux chefs d'État»

    Nationale - 00:00 | 13-09-2022 Amar Mohand-Amer, chercheur et historien au Crasc, à L'Expression

    «Tout est dans la volonté des deux chefs d'État»

  • «La France accepte mal son passé colonial»

    Nationale - 00:00 | 07-09-2022 Christophe Lafaye, docteur en histoire contemporaine et archiviste, à L'Expression

    «La France accepte mal son passé colonial»

  • «Tout n'a pas encore été dit et écrit»

    Nationale - 00:00 | 06-09-2022 Benjamin Stora revient sur l'histoire de la colonisation et de la guerre d'Algérie

    «Tout n'a pas encore été dit et écrit»

  • «La société coloniale est fondée sur l'injustice»

    Nationale - 00:00 | 05-05-2022 Sylvie Thénault, directrice de recherche au Cnrs, à L'Expression:

    «La société coloniale est fondée sur l'injustice»

  • «Mon père était le porte-voix des opprimés»

    Nationale - 00:00 | 30-04-2022 Pierre Amrouche, fils de Jean El Mouhouv Amrouche, à L'Expression

    «Mon père était le porte-voix des opprimés»

    Pierre Amrouche est le fils de Jean El Mouhouv Amrouche. Antiquaire spécialisé en art africain et expert en art primitif et art populaire, il a rédigé de nombreux catalogues de collections et des articles sur les arts primitifs.

  • «La réélection de Macron a été un choix de tolérance»

    Nationale - 00:00 | 26-04-2022 Seghier Tab, chercheur en sociologie et science Po à L’Expression

    «La réélection de Macron a été un choix de tolérance»

    L'universitaire Seghier Tab nous livre, dans cet entretien, sa lecture de la réélection du président Emmanuel Macron pour un deuxième mandat. Il analyse également avec force détails la signification de l'arrivée de l'extrême droite au second tour. Enfin, il scrute le comportement de l'électorat maghrébin durant ce suffrage.

  • «Notre société est travaillée par des mouvements négatifs»

    Nationale - 00:00 | 24-04-2022 Dominique Sopo, président de SOS Racisme à l’Expression

    «Notre société est travaillée par des mouvements négatifs»

    La société est travaillée par de profonds mouvements négatifs depuis de trop nombreuses années, estime Dominique Sopo qui, à travers l'entretien qu'il nous a accordé, décrypte les courants contraires qui s'expriment lors du double rendez-vous électoral du 4 avril dernier et celui d'aujourd'hui. Il pointe une complaisance d'une partie des élites à l'endroit du discours extrémiste...

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours