{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Tom Saintfiet, ex-sélectionneur de la Gambie, à L’Expression

«Ma préférence va pour l’Algérie»

L'entraîneur belge Tom Saintfiet ne cache pas son désir de coacher la sélection algérienne. Dans cet entretien accordé à L'Expression, l'ancien sélectionneur de la Gambie, confirme l'information donnée, hier, sur ces colonnes à propos de son intérêt de succéder à Djamel Belmadi. Saintfiet affiche aussi ses ambitions de gagner des titres avec l'Algérie si jamais le choix de la FAF se portait sur lui: «Gagner des titres avec les Verts est un challenge qui m'intéresse»

L'Expression:Coach, après un énorme travail accompli à la tête de la barre technique de la Gambie, vous avez décidé de vous retirer, un commentaire?
Tom Saintfiet:Je dois dire que c'était une belle expérience. On a commencé le travail en Gambie alors qu'elle occupait la 172e place au classement FIFA, et personne n'avait pensé un jour voir cette sélection jouer une phase finale de la CAN.
En 5 ans et demi, on a beaucoup travaillé et nous avons pu réaliser cet exploit. Après, j'ai décidé de partir, car j'ai des ambitions plus élevées comme entraîneur. C'est pour cette raison que j'ai démissionné de la tête de la barre technique de la sélection gambienne.
J'ai informé mes dirigeants à la fédération bien avant et à présent j'ai envie de vivre d'autres sensations.

Justement, on croit savoir que vous avez postulé pour driver la sélection algérienne, une confirmation ?
Je veux travailler avec une équipe qui me permettra de jouer les grands tournois de manière régulière et remporter des titres. Pour le moment, j'ai des offres en Asie, une sélection là- bas, me veut pour un long bail. Il y a aussi l'intérêt de la Tunisie et d'autres sélections en Afrique, à l'instar de la Côte d'Ivoire, le Ghana et du Cameroun.Maintenant, je vais étudier toutes les offres et on verra ce qui va se passer.

Avez-vous une connaissance du football algérien ou de cette équipe en place?
Je suis un amateur du football algérien, je suis né en 1973 et je me rappelle encore bien de l'épopée de cette équipe de 1982 qui a émerveillé le monde. Les Madjer, Belloumi et les autres stars de l'équipe algérienne. J'ai aussi croisé cette équipe à deux reprises en 2018 et en 2019 lors des éliminatoires de la CAN 2019 et je peux dire que l'Algérie est un grand pays du football, avec une organisation au plus haut niveau. Les qualités des joueurs sont là aussi pour aller remporter des titres lors des prochains tournois africains et tenter aussi d'aller le plus loin possible lors de la prochaine Coupe du monde. Il y a de très bons joueurs qui évoluent dans un niveau très relevé et diriger une équipe comme l'Algérie est un challenge qui m'intéresse beaucoup.

Il reste 4 équipes en lice, l'Afrique du Sud, la Côte d'Ivoire, le Nigeria et la RD Congo. Quels sont vos favoris pour le sacre?
J'ai déjà bien dit que la Côte d'Ivoire allait revenir et postuler avec le Nigeria au sacre final, donc je ne changerai pas d'avis. De par mon expérience en Afrique, j'ai aussi prédit les difficultés des grandes nations dans ce tournoi, notamment les sélections de l'Afrique du Nord et cela s'est vérifié sur place. Pour moi, la RD Congo et l'Afrique du Sud ont déjà réalisé un grand travail, mais mes favoris sont la Côte d'Ivoire et le Nigeria. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré